Le PIB allemand a reculé de 0,5% au dernier trimestre 2012, ce qui représente la pire chute depuis la récession de 2009. "L'Allemagne paye déjà la facture de la crise européenne", écrit le quotidien, qui résume un sentiment général en Espagne, également exprimé par le Premier ministre Mariano Rajoy. Dans une interview au Financial Times, celui-ci demande à l’Allemagne de faire davantage pour stimuler la croissance en Europe.