Cover

A la veille du Conseil européen des 7 et 8 février consacré au budget de l’UE pour la période 2014-2020, les Etats membres font monter la pression. Les négociations “sont entrées dans une phase décisive, mais rien n’a été décidé lors de la réunion des ministres des Affaires européennes, le 4 février”, constate le quotidien.

Le Premier ministre danois Helle Thorning-Schmidt a déclaré qu’elle était prête à mettre son veto si elle n’obtient pas une remise de 134 millions d’euros sur la contribution de son pays.