Cover

A l’approche du Conseil européen des 7 et 8 février consacré au budget de l’UE, plusieurs ministres français ont fait remarquer que la monnaie unique se trouve à des taux trop élevés face au dollar.

“Si l'euro monte progressivement depuis juillet 2012, époque où il était tombé à 1,20 dollar, c'est parce que le risque d'explosion de la zone euro est écarté”, explique le quotidien. Or, 1,35 dollar, le taux atteint par l’euro le 4 février, c’est la valeur “à partir de laquelle les inquiétudes commencent à se manifester”, en particulier pour les exportations.