Cover

Malgré un assouplissement de la politique d’immigration, l’Allemagne n’attire toujours pas suffisamment de personnel qualifié pour satisfaire ses besoins dans l’industrie et l’informatique. Depuis août 2012, des travailleurs qualifiés bénéficient notamment de la “Blue card”, qui assouplit les conditions salariales requises pour obtenir un titre de séjour.

D’après l’OCDE, 25 000 immigrants de travail en provenance de pays non-européens viennent chaque année en Allemagne, ce qui correspond à 0,02 % de la population. L’Australie, le Danemark ou le Royaume-Uni attirent 5 à 10 fois plus d’immigrés.