Cover

"Les dirigeants européens vont demander des liens plus étroits avec l’OTAN", révèle l’Irish Times. Un document préparatoire au Conseil européen du 16 septembre "présente les relations avec l’OTAN comme une manière d’exploiter davantage les liens de l’Europe avec Washington", en particulier dans les domaines économique et stratégique, explique le quotidien de Dublin. C’est la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, qui sera chargée de mettre en oeuvre la recommandation des 27 Etats membres. Un sujet sensible pour l’Irlande, qui a réaffirmé sa neutralité lors du second référendum sur le traité de Lisbonne.