Cover

La chancellerie allemande a fait savoir le 6 février, qu’elle considère que “la politique de change” réclamée par le président français dans son discours de la veille au Parlement européen “n’est pas un instrument adapté pour améliorer la compétitivité.”

Les deux dirigeants se sont retrouvés à Paris pour assister à un match amical entre leurs équipes de football nationales, finalement remporté par l’Allemagne.