Cover

Les négociations sur le budget de l’UE pour la période 2014-2020 devraient “ressembler plus à une empoignade de bistrot” qu’à un Conseil européen, prévoit le quotidien autrichien.

Aux clivages habituels entre contributeurs et bénéficiaires, entre Commission et Conseil ou entre Parlement et intérêts nationaux, s’ajoutent des divergences entre les principaux payeurs. L’Allemagne, en particulier, demande une “solidarité” entre “payeurs”, car c’est sur elle que repose la plus grande charge financière .