Cover

"Mitraillés en mer par les Libyens", titre le Corriere della Sera, après qu’une vedette libyenne a ouvert le feu le 12 septembre sur un chalutier italien dans les eaux internationales (mais revendiquée par Tripoli) du golfe de Syrte. Afin d’échapper à la saisie de son bateau, l’équipage du chalutier avait ignoré les sommations de la vedette et rebroussé chemin. Les garde-côtes libyens se trouvaient sur l'une des six vedettes données à la Libye par l’Italie dans le cadre de l’accord visant à combattre l’immigration illégale. Selon le gouvernement italien, il s’agit d’un "incident", mais l’épisode a rouvert la polémique sur les accords signés avec la Libye. Plusieurs voix s’élèvent en Italie pour en demander la révision ou l’abrogation.