Cover

"Une vague automnale de grèves", titreRzeczpospolita en annonçant les séries de manifestations prévues par les deux plus gros syndicats polonais, OPZZ et Solidarność. Le quotidien constate que, tout comme en Grèce, en France et en Espagne, la protestation se nourrit largement de facteurs économiques. Au cours de la prochaine quinzaine, les mineurs polonais, les cheminots, les pompiers et même les fonctionnaires des impôts descendront dans la rue pour manifester leur colère. "Il n'est pas normal que dans toute l'Europe les employés doivent porter le poids de la crise, plutôt que ceux qui en sont vraiment responsables", explique un reponsable syndical.