Cover

Après la banque Monte dei Paschi di Siena et le groupe pétrolier ENI, c’est au tour d’un autre poids lourd de l’économie italienne d’être frappé par un scandale de corruption : Giuseppe Orsi, le patron du groupe aéronautique et de défense Finmeccanica, et Bruno Spagnolini, le président de AgustaWestland (filiale de Finmeccanica qui produit principalement des hélicoptères civils et militaires), ont été arrêtés.

Ils sont suspectés d’avoir versé aux autorités indiennes un pot-de-vin d’un montant de 51 millions d’euros en 2010 pour garantir la vente d’hélicoptères militaires. Orsi est également accusé d’avoir essayé de manipuler l’enquête pour éviter une condamnation.