Cover

"L’ODS vend ses membres pour des millions“, titre en une Hospodářské noviny. Le gouvernement tchèque ayant décidé de baisser de 5% les subventions accordées par l'Etat aux partis politiques, ces derniers cherchent de nouvelles sources de financement. Le parti démocrate civique (droite, au pouvoir) s’est ainsi mis à revendre les données personnelles de ses 32 000 membres à des sociétés de télémarketing, explique le quotidien économique, qui précise que le parti touchera de 10 à 15 couronnes par membre (entre 40 et 60 centimes d’euro). Quant aux Verts, parti non représenté au Parlement, ils s’apprêtent à faciliter le système de donation par Internet, note HN.