Cover

A partir du mois d’avril, les organisations gouvernementales, les administrations locales, et les entreprises, pourront adopter une approche de discrimination positive quand ils embaucheront du personnel”, écrit SME.

Un nouvel amendement dans la loi anti-discrimination facilitera le recrutement de travailleurs sociaux Roms, afin qu’ils puissent travailler dans les ghettos roms. Il augmentera également les chances des étudiants roms d’obtenir des places à l’université.

Selon le ministre slovaque du Travail, environ 200 000 Roms vivent dans les quelque 700 ghettos du pays.