Cover

Le parquet de la ville d’Oldenbourg a ouvert une enquête sur 150 entreprises en Basse-Saxe et 50 autres dans des Länder différents.

Elles sont soupçonnées d’avoir mis en vente ces dernières années des millions d’œufs étiquetés “fermiers bio” provenant en fait de poules élevées en batterie.

Si l’enquête, lancée en 2011 et revelée par l’hebdomadaire Der Spiegel le 23 février abouti, les responsables risquent des sanctions financières ou des peines de prison jusqu’à 1an.