Cover

L’incertitude qui a émergé des élections législatives italiennes se fait sentir sur les marchés : la Bourse de Milan a en effet décroché de 4,79% et d’autres places boursières ont subi des pertes.

La première vente d’obligations italiennes qui a suivi l’annonce du résultat du scrutin a été marquée par une dangereuse augmentation des taux d’intérêt. De nouvelles ventes devraient avoir lieu, plus tard dans la journée.

Moody’s a déclaré que la paralysie du gouvernement pourrait bientôt entraîner une dégradation de la notation de la dette italienne.