Cover

"Sarkozy veut que l’Europe participe aux négociations", titre en une Le Figaro. Le chef d’Etat français, qui recevait le 27 septembre le président palestinien Mahmoud Abbas, souhaite un changement de "méthode" dans les pourparlers israélo-paléstiniens. Il a notamment exigé la participation active de l’UE ainsi que celle de l’Union pour la Méditerranée "qui est affectée par ce conflit". "Principal bailleur de fonds du processus de paix, l’Europe en est obstinément tenue à l’écart. Pourtant, elle est toujours là lorsqu’il s’agit de signer des chèques" écrit l’éditorialiste du quotidien. "Sans les quelque 300 millions d’euros versés chaque année, l’Autorité palestinienne n’existerait plus, et il n’y aurait que le Hamas avec qui discuter."