Cover

"Le podium des corrompus", titre en une El Mundoau lendemain del'ouverture du plus gros procès pour corruption jamais organisé en Espagne. Quelque 95 inculpés, dans "l'affaire Malaya" ont défilé devant le tribunal de la ville de Málaga, au sud du pays. Parmi eux, deux anciens maires et 15 conseillers municipaux de la ville de Marbella. Les prévenus sont accusés d'avoir mis en place dans la station balnéaire de la jet-set un vaste système de corruption, malversations et blanchiment d'argent. Quelque 670 millions d'euros auraient été distribués en pots-de-vins tandis que l'argent de la municipalité aurait été détourné pendant trois ans. Juan Antonio Roca, considéré comme le parrain de Marbella, est au centre du procès. Selon le dossier, Roca aurait reçu quelque 30 millions en pots-de-vin de la part d'entrepreneurs. Le procès pourrait durer plus d'une année. Les accusés risquent de 10 à 35 ans de prison.