Cover

Le gouvernement norvégien a levé la protection diplomatique et le permis de résidence qu'il avait accordé fin 2011 à trois dirigeants de l'organisation terroriste basque ETA, y compris son leader Josu Ternera.

Oslo dénonce ainsi le fait qu’un an et demi après son annonce d’une "cessation définitive" de la violence, ETA n’a toujours pas amorcé son désarmement.

Les trois dirigeants d'ETA auraient déjà quitté la Norvège pour la France, retournant ainsi à la clandestinité.