Cover

La Commission européenne a condamné le géant américain de l’informatique, le 6 mars, à une amende de 561 millions d'euros, soit 1% de son chiffre d’affaires annuel.

Microsoft est sanctionné pour ne pas avoir respecté ses engagements auprès de l’UE. Après une enquête de la Commission pour abus de position dominante, la société avait accepté en 2009 de laisser aux utilisateurs de PC sous Windows le choix du navigateur internet.

Elle a d'ores et déjà annoncé qu'elle ne ferait pas appel de la sanction.