Cover

Le 7 mars, Zagreb et Ljubljana ont conclu un accord sur le contentieux bancaire qui les oppose depuis 20 ans, ce qui devrait permettre à la Croatie d’entrer dans l’UE le 1er juillet 2013, comme prévu.

Selon le mémorandum que les chefs de gouvernement des deux pays doivent signer, le 11 mars à Ljubljana, les négociations sur le différend financier vont se poursuivre sous les auspices de la Banque des règlements internationaux, à Bâle (Suisse). La Croatie s'est engagée pour sa part à renoncer aux poursuites judiciaires entamées contre la banque slovène Ljubljanska Banka.

Le Parlement slovène devrait ratifier d'ici fin mars le traité d'adhésion de la Croatie à l’UE. 21 des 27 pays membres l’ont déjà fait.