Cover

La Slovaquie fournira 80 millions d’euros au plan de sauvetage de Chypre selon la décision prise par l’Eurogroupe le 16 mars. Mais Bratislava demandera que "l’accord comprenne une clause garantissant un plus grand échange d’informations entre Chypre et les autorités fiscales européennes", indique la Pravda.

La question des plans de sauvetage de l’UE est particulièrement sensible dans un pays où le gouvernement est tombé en 2011 à cause du plan d’aide à la Grèce.

Le quotidien slovaque note qu’un nombre croissant d’entreprises locales (872 dénombrées en mars) utilise Chypre comme paradis fiscal et pour blanchir des fonds. Une autre des conditions du plan de sauvetage prévoit d’élever la taxe sur les entreprises de 10 à 12,5% ce qui pourrait faire des Pays-Bas et de Malte des destinations plus prisées des déposants étrangers, selon des analystes financiers cités par le quotidien.