Cover

Les pays de l’UE sont en train de "perdre patience" avec Chypre, note le quotidien. Le 21 mars, l’Eurogroupe a pressé le gouvernement chypriote de présenter un nouveau plan de sauvetage qui garantirait que les dépôts bancaires en-dessous des 100 000 euros ne seraient pas taxés.

La Banque centrale européenne (BCE) a également déclaré que l’aide financière aux banques serait suspendue lundi prochain si aucun accord n’était trouvé d’ici là.

L’UE discute d’un plan B en cas de sortie de Chypre de la zone euro, pour endiguer toute contagion aux autres pays – et particulièrement à la Grèce. Ce plan pourrait prévoir des restrictions sur la circulation des capitaux pour éviter des retraits massifs des banques chypriotes.