Cover

Un mois après les élections générales, les pourparlers en vue de la formation d’un gouvernement semblent au point mort. Pier Luigi Bersani, dont le Parti démocrate a remporté la majorité à la chambre basse du Parlement mais pas au Sénat, s’efforce de trouver suffisamment de soutien pour former une équipe.

L’ancien comique Beppe Grillo a refusé de le soutenir et il empêche les députés de son Mouvement5Etoiles, deuxième parti en nombre de sièges, d’accueillir favorablement la promesse de Bersani de former une équipe apolitique.

Redoutant que l’instabilité politique favorise le chômage, les syndicats ont demandé à Bersani de ne pas convoquer de nouvelles élections et d’accepter de former une coalition avec l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi.