Cover

Face au plan de sauvetage de Chypre, Die Presse estime que le "chemin de l'Europe est dur, pénible et chaotique" mais on peut faire preuve d'"un peu d'optimisme : l'euro fonctionne".

Le déficit des pays de la zone euro est passé de 4,5% du PIB en 2009 à environ 2,1% en 2012.

A la recherche de moyens de sortir de la crise financière, l'UE est en train de trouver son chemin :

Là où auparavant les chefs de gouvernement en Italie, en Grèce et à Chypre suivaient le modèle de l’"expropriation invisible", leurs successeurs sont désormais forcés d’admettre leurs fautes et d’entamer des réformes (pénibles). La monnaie unique […] révèle aux peuples les fautes commises par leurs élites politiques.