Cover

Cinq semaines après les élections générales, le chef du Parti démocrate (PD) Pier Luigi Bersani a reconnu le 28 mars qu’il était incapable de former un gouvernement, après avoir échoué à persuader le Mouvement 5 étoiles de soutenir ses propositions.

Le quotidien économique s’alarme de cette situation : "L’Italie a besoin d’attention et de respect et mérite d’être gouvernée." Les dernières statistiques montrent que la productivité est en recul, que le chomâge des jeunes progresse et que la hausse des impôts étouffe le business.

Maintenant que la balle est revenue dans le camp du président de la République Giorgio Napolitano, qui pourrait proposer un gouvernement au-dessus des partis, Il Sole appelle toutes les formations politiques à surmonter leurs divisions et à "faire quelque chose pour l’économie nationale, à le faire vite et bien".