Cover

"Les rapatriements attirent les migrants", titre l’édition en anglais deKathimerini, selon laquelle le plan financé par l'Union européenne encourageant le retour volontaire des immigrés illégaux depuis la Grèce est plus populaire que prévu. Plus de 1 300 candidatures ont été dénombrées par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), alors que le programme, lancé au début de l'année, prévoyait le rapatriement de 450 migrants. 300 d’entre eux ont déjà été rapartriés, pour un coût de 1 300 euros chacun. Les Afghans ont été les plus nombreux à poser leur candidature (630), suivis des Pakistanais (299) et des Syriens (89). La plupart disent vouloir partir parce qu'ils ont échoué à trouver du travail.