Cover

"Ce n’est pas seulement l’appétit de consommation des Européens qui a diminué ces dernières années. Les temps économiquement difficiles se font aussi sentir en ce qui concerne l’envie de se reproduire”, remarque le quotidien

Selon la dernière Revue trimestrielle de la Commission européenne sur la situation sociale en Europe, le taux de fécondité dans l’UE est redescendu à 1,57 enfant par femme en 2011, alors qu’il était passé de 1,46 à 1,6 entre 2002 et 2008.

Cette évolution récente est un coup grave contre les pays qui ont déjà un taux de fécondité bas”, note Tomas Sobotkan, chercheur à l’Institut de démographie de Vienne, cité par Politiken.