Cover

"L’ODS paie pour ses parrains", titre Hospodářské novinyaprès les élections municipales et sénatoriales des 15 et 16 octobre. Le Parti civique démocrate a perdu la mairie de Prague, qualifiée de nid de "la mafia politique" en raison des nombreux scandales révélés ces derniers mois. Le prochain maire de la capitale devrait être Zdeněk Tůma, l’ancien gouverneur de la Banque nationale. Mais les grands vainqueurs du scrutin sont les sociaux-démocrates qui remportent plusieurs grandes villes du pays, et pourraient obtenir la majorité au Sénat lors du second tour, le 24 octobre. "Le gouvernement bleu se retrouve face à des régions oranges, peut être aussi à un Sénat orange et à des mairies de grandes villes oranges", constate le quotidien économique. Quatre mois après sa victoire aux élections législatives, la coalition de droiterisque de ne pas pouvoir mettre en oeuvre ses réformes, notamment celle des retraites.