Cover

La démocratie en Grèce est en danger”, s’alarme le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Nils Muiznieks, qui publie cette semaine un rapport sur le racisme.

Muiznieks, qui s’est rendu dans le pays en janvier et février, “a été choqué par la propagation de la pensée fasciste et les attaques contre les migrants, les homosexuels et tous ceux qui pensent différemment”, écrit le quotidien.

Il réclame des mesures de la part de la police et de la justice pour garantir l’Etat de droit et les droits de l’homme en Grèce, et suggère au gouvernement grec d’étudier l’interdiction d’Aube dorée, le parti néo-nazi présent au Parlement depuis mai 2012.