Cover

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté le 21 avril à Budapest pour dénoncer l'antisémitisme croissant en Hongrie.

La "Marche de la vie" a lieu tous les ans en hommage aux quelque 500 000 juifs hongrois exterminés dans les camps nazis durant la Seconde guerre mondiale. Elle a rassemblé beaucoup plus de manifestants cette année, qui brandissaient des drapeaux de l'Union européenne et d'Israël, quelques jours avant la tenue de l’assemblée plénière du Congrès juif mondial dans la capitale hongroise, du 5 au 7 mai.

Le ministère de l’Intérieur a interdit une manifestation prévue en même temps par une association de motards associée à l'extrême-droite.