Cover

La victoire à Rybnik d’un candidat soutenu par le parti d’opposition Loi et Justice (PiS) dans une élection sénatoriale partielle a suscité un malaise évident au sein de la formation du Premier ministre Donald Tusk Plateforme civique (PO), selon le quotidien.

Même si ce n’est qu’une élection locale, elle était considérée comme un indicateur important à un an des élections européennes qui auront lieu en juin 2014.

La défaite du candidat de PO, qui est arrivé en troisième position, est interprétée comme un désaveu pour Tusk, une semaine après la décision des habitants de la ville d’Elbląg – bastion du parti au pouvoir – de renvoyer le maire et son conseil municipal étiquetés Plateforme civique.