Cover

"Le gouvernement va augmenter la dépense tout en levant plus de fonds grâce à des taux d’intérêt bas", écrit Hospodářské noviny qui note que le ministre des Finances Miroslav Kalouseka a mis ses mots en pratique – aucune mesure d’austérité supplémentaire n’est prévue.

De son côté, le Premier ministre Petr Nečas a déclaré : "Nous sommes à l'aise avec le fait que le déficit public ne dépasse pas 3% du PIB et que, parallèlement à une consolidation budgétaire, nous préparions le terrain à un retour de la croissance."