Cover

Alors que le nouveau gouvernement italien prêtait serment au palais présidentiel du Quirinal à Rome, le 28 avril au matin, un homme a ouvert le feu à proximité de l’entrée du palais Chigi, le siège de la présidence du Conseil. La fusillade a fait trois blessés : deux carabiniers, dont un grièvement, et une femme, une passante.

Âgé de 49 ans, Luigi Preiti, qui avait récemment perdu son emploi et s’était séparé de sa femme, a tenté de fuir, mais a été immédiatement interpellé. Il a déclaré qu’il avait un temps pensé “tuer un politicien, puis me tuer”, mais selon certaines sources, il était à court de munitions.

Les 21 ministres, qui ont à leur tête Enrico Letta, le chef intérimaire du Parti démocrate (PD), n’ont pas été informés de cette attaque, et ont prêté serment selon la procédure habituelle. La coalition de gouvernement, soutenue par le PD, le Peuple de la liberté de Silvio Berlusconi et Choix civique de Mario Monti, devra affronter un vote de confiance ce 30 avril.