Cover

L’Union européenne prévoit d’imposer des taxes sur l’importation d’équipements solaires fabriqués en Chine, une intention qui risque de déclencher "une des plus grandes batailles commerciales de ces dernières décennies", selon le quotidien des affaires.

Les taxes, qui porteront notamment sur les panneaux solaires et leurs premiers composants, les cellules solaires et les plaquettes de silicium, s’élèveront à 46% selon des sources du Wall Street Journal, et devraient protéger la production européenne des importations de matériels chinois bon marché. Elles pourraient être appliquées dès le 5 juin prochain.

Des douzaines d’entreprises européennes ont déjà fermé depuis que la Chine est entrée sur ce marché il y a six ans, alors que des entrepreneurs européens dénoncent le versement illégal de subventions d’Etat à leurs concurrents chinois.

L’Europe est le premier marché mondial pour les panneaux solaires et en 2011, la Chine en contrôlait 80% pour un montant de près de 21 milliards d’euros, soit 7% de la totalité des exportations chinoises en Europe.