Cover

Le 8 mai, la cour d'appel de Milan a confirmé la condamnation de Silvio Berlusconi à quatre ans de prison et cinq ans d’interdiction d'exercer une fonction publique dans le dossier Mediaset, du nom d’une affaire de fraude fiscale et de droits télévisés.

Ce verdict, qualifié par le parti de Berlusconi le Parti de la liberté du peuple (PDL) de nouveau chapitre de "l’éternelle persécution" contre l’ancien Premier ministre, ne devrait pourtant pas avoir de réelles conséquences puisque le dossier expirera en 2014 et doit encore être entendu à un autre échelon judiciaire. Le PDL a néanmoins appelé à une manifestation contre "les juges gauchistes" le 11 mai, à Brescia.

La décision de la cour d’appel, ainsi qu’un autre procès où Berlusconi comparaît pour prostitution de mineure dans les semaines à venir, menacent toutefois la coalition gouvernementale naissante entre le PDL et le Parti démocrate.