Cover

Quelques jours après la décision des entreprises américaines Marathon Oil et Talisman Energy d’arrêter la fracturation hydraulique en Pologne, des informations font état de l’opposition du géologue et vice-ministre de l’Environnement Piotr Woźniak à ces investissements dans l’extraction du gaz de schiste, révèle Rzeczpospolita."

Le quotidien cite un mémo confidentiel rédigé par un employé d’une ambassade d’"un des pays intéressés" à l’issue d’une réunion secrète de 130 investisseurs, hommes d’affaires et diplomates, qui s’est tenue à Varsovie le 13 mars dernier, et pendant laquelle Piotr Woźniak aurait exprimé ses réticences.

Un autre participant à cette réunion cité par le quotidien affirme que

les responsables du secteur énergétique poussent pour que cette industrie reste entre des mains polonaises.