Cover

Lors d'un Forum sur l'Europe, le 16 mai à Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel et le candidat social-démocrate à la chancellerie Peer Steinbrück se sont affrontés sur d’éventuelles sanctions vis-à-vis de la Hongrie, accusée d'avoir violé les principes du droit communautaire.

Steinbrück, rapporte Népszava, a évoqué une exclusion de la Hongrie de l'UE et a demandé à Merkel de mettre davantage de pression sur le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, personnellement et dans le cadre du Parti populaire européen (PPE), dont ils font partie tous les deux.

La chancelière s’est au contraire dite d'accord avec la Commission européenne sur la nécessité de modifier les lois hongroises contestées et a dit préférer la persuasion à la menace. Elle a exigé que "les changements soient faits lorsque les lois ou les amendements constitutionnels ne sont pas en conformité avec les traités de l'UE".