Cover

Alors que les derniers chiffres montrent que 26 millions de personnes sont sans emploi dans l’UE, l’hebdomadaire italien consacre son numéro 1 000 à la couverture par la presse européenne de cette "génération sans emploi".

"Dans de nombreux pays, il y a de bonnes idées pour remédier au problème, mais souvent il y a un manque de volonté politique et de fonds", regrette Internazionale.

Dans une chronique publiée dans El Pais, José Ignacio Torreblanca met en garde contre l'éventuel impact de la frustration des chômeurs et de leur sous-représentation aux élections européennes de 2014.

Si tous les chômeurs votaient ensemble, leur parti pourrait remporter de 44 à 46 sièges au Parlement. Une force politique d’une grande visibilité.