Les taxes sur l’importation de panneaux solaires chinois que l’UE envisage de mettre en place, manqueront-elles leur but ? Selon le NRC Handelsblad, ”les panneaux solaires chinois rapportent étonnamment gros à l’Europe”. Aux Pays-Bas, le secteur de l’énergie solaire connaît même “une croissance spectaculaire”, malgré la crise économique. Le journal explique que :

les entrepreneurs et les entreprises d’installation électrotechniques, qui ont beaucoup souffert de la crise dans le bâtiment, se sont précipités en masse sur l’installation de panneaux solaires. Grâce au matériel chinois, ils arrivent pour l’instant à garder la tête hors de l’eau. Ils n’ont vraiment pas besoin d’une taxe européenne qui rendra les panneaux solaires plus chers [...] L’AFASE[l’organisation qui défend les intérêts des entreprises solaires européennes] craint que les taxes ne mènent à quelque 242 000 suppressions d’emploi dans toute l’Europe. Ce chiffre est cependant vivement contredit par les défenseurs des taxes, comme le fabricant allemand de panneaux solaires SolarWorld.

NRC Handelsblad précise que la Commission européenne décidera fin mai si les taxes seront mises en place. Si c’est le cas, elles entreront en vigueur début juin mais ne seront définitives qu’en décembre. La taxe pourrait avoir un effet rétroactif jusqu’au 6 mars 2013.