Cover

La réputation de l’Irlande “a pris un coup” lors d’une audition au Sénat américain, le 21 mai, rapporte The Irish Times, le pays ayant été étiqueté “paradis fiscal”, dans une enquête sur les pratiques d’évasion fiscale de la société de technologie Apple.

Les fabricants de l’iPhone et de l’iPad, basés en Californie, étaient accusés d’avoir passé un accord spécial avec les autorités irlandaises afin de dissimuler dix milliards de dollars américains dans des “sociétés-fantômes” irlandaises.

Le Premier ministre Enda Kenny a rejeté ces allégations ainsi que l’idée selon laquelle l’Irlande serait un paradis fiscal, en déclarant que “l’Irlande ne passe pas – et je le répèterai – d’accords spéciaux sur les taux d’imposition avec des compagnies”.