Cover

"Un million de factures", titre Gazeta Wyborczaqui fait référence au nombre de factures téléphonique passées au crible par les services secrets polonais en 2009. Pourquoi un tel nombre? "Parce que les services secrets n'ont aucune limite et qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent", répond le quotidien polonais, qui rapporte une série de chiffres inquiétants. En 2009, les opérateurs téléphoniques auraient ainsi reçu plus d'un million de demandes d'informations des services secrets, soit une moyenne de 27,5 demandes pour un millier d'adultes. La Pologne est suivie par la République tchèque avec 10 demandes pour mille adultes. "Ce qui fait de la Pologne le leader européen du dépouillement des factures téléphoniques de ses citoyens", s'inquiète Gazeta.