Cover

Dans un rapport adressé au Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le président de la BCE, Mario Draghi, demande au banques espagnoles de ne pratiquer qu’en "dernier recours" les expulsions des familles qui ne peuvent plus rembourser les crédits hypothécaires de leur logement.

Ce rapport avait été demandé à la BCE par le ministère espagnol de l’Economie, pour connaître l’avis de l’institution sur la nouvelle loi hypothécaire qui empêche les expulsions dans certains cas de vulnérabilité sociale.

Selon El País, "il est clair que, pour la BCE, les mesures mises en marche par l’exécutif espagnol sont insuffisantes".