Cover

Au cours d’élections locales qui ont eu lieu les 26 et 27 mai derniers, le centre-gauche a pris la tête de 16 grandes villes, dont Rome où Ignazio Marino a battu de plus de 12% le candidat sortant Gianni Alemanno du parti du Peuple de la liberté (PDL).

Le Mouvement5Etoiles de Beppe Grillo (M5S) a perdu plus de la moitié de ses voix par rapport à son score de 24% remporté aux dernières élections législatives : le M5S ne pourra se maintenir partout au second tour qui aura lieu le Juin 9 et 10.

"Lors des élections générales de février, le tsunami Grillo avait balayé les vieux partis, mais cette fois-ci, la vague monstrueuse fut celle de l’abstentionnisme", qui a atteint près de 40%, une record note La Repubblica.