Cover

La Commission européenne a proposé, le 29 mai, d’abandonner la procédure d'infraction pour déficit excessif répété, engagée contre la Hongrie en 2012.

Bruxelles a reconnu que Budapest avait pris récemment un certain nombre de mesures fiscales – dont le gel des dépenses équivalant à 0,3% du PIB pour 2013 et 2014, explique Népszabadság. Dans ses prévisions publiées début mai, la Commission tablait sur un déficit hongrois de 3,0% du PIB cette année et 3,3% en 2014.

Les ministres des Finances des 27 Etats membres de l'UE doivent encore approuver cette recommandation fin juin.