Cover

Alors que la mairie de Copenhague propose de légaliser la vente de cannabis, "99% des vendeurs" souhaitent être imposés sur leurs activités, assure à Politiken l’un des principaux d’entre eux.

Cela permettrait aux dealers de la capitale, dont les activités atteignent le milliard d’euros de chiffre d’affaires, d’être considérés comme des commerçants normaux.

Mais pour le ministre de la Justice, Morten Bødskov, qui estime que le crime organisé contrôles les vendeurs du quartier de Christiania, "toute réponse à la proposition de légalisation du cannabis tient en trois lettres : N-O-N".