Cover

Le 9 juin, les dirigeants européens ont dénoncé les opérations de surveillance menées par les Etats-Unis – dans le cadre du programme PRISM – comme étant inacceptables. Ils ont également exigé que Barack Obama fournisse davantage de détails sur la nature du programme.

Le scandale a été révélé par un ancien technicien de la CIA, Edward Snowden, 29 ans. Le lanceur d’alerte a déclenché ce que le Guardian, le premier journal à révéler l’affaire, a décrit comme étant “l’une des fuites les plus explosives de l’histoire américaine en ce qui concerne la sécurité nationale”.

La chancelière allemande Angela Merkel a promis de faire pression sur Obama, lors du sommet de Berlin de la semaine prochaine, pour obtenir des détails sur le programme. La vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, a quant à elle déclaré qu’elle demanderait aux responsables américains des explications lors de la rencontre à Dublin, le 14 juin.