Cover

Plusieurs organisations et journalistes Finlandais suédophones, dont la rédactrice en chef de Helsingin Sanomat Riikka Venäläinen et le président du journal, Paula Salovaara, ont reçu ce week-end des menaces anonymes par Internet.

Ces menaces annonçaient que ces personnes et leurs familles allaient être tuées et que “le sang jaillira jusqu’en Suède”. Il y a deux semaines, elles avaient reçu des menaces semblables.

Selon la police, “il y a une seule personne derrière ces envois”, explique Helsingin Sanomat. Ils ont été effectués en utilisant le réseau Tor, qui masque l’adresse de l’expéditeur, et rend quasiment impossible de remonter jusqu'à lui.