Cover

Lors de leur réunion le 6 juin à Bruxelles, le jour même où a éclaté le scandale PRISM, les ministres de la Justice de l'UE ont échoué à se mettre d'accord pour renforcer la protection des données personnelles, raconte El País

Le quotidien explique qu’il y a un an, l’UE, dont les règles en la matière remontent à 1995 – soit quand l’Internet existait à peine -, a lancé une initiative pour limiter l’accès des gouvernements et des entreprises aux données personnelles :

Malgré le fait que la réglementation européenne figure parmi les plus protectrices du monde, l'irruption d'Internet dans la vie quotidienne des Européens  —  en particulier avec l'arrivée des réseaux sociaux — l'a rendue obsolète. [Mais] la Commission européenne a constaté avec regret qu'il y a des Etats [de l’UE] prêts à entraver cette réglementation, et ce peu avant que les informations du quotidien The Guardian mettent en évidence l'urgence de faire un pacte sur ce nouveau cadre légal.