Cover

Le fait que la Cour constitutionnelle allemande ait commencé, le 11 juin, à débattre de la légitimité du programme d'opérations monétaires sur titre [Outright Monetary Transaction (OMT) – qui permet à l’institution de racheter les obligations des Etats membres en difficulté], a fait immédiatement réagir la Bourse de Milan. Celle-ci a clôturé en baisse de 1,63% et les rendements obligataires italiens étaient de nouveau à la hausse, rapporte Il Sole.

Le quotidien économique italien dénonce l’imprudence de l’Allemagne qui essaye de bloquer le plan du président de la BCE, Mario Draghi, un plan qui vise à soulager l’Europe de son actuel – et dangereux – manque de liquidités. Il accuse également la Bundesbank d’hypocondrie vis à vis de l’inflation.

Dans une autre analyse,  Il Sole note écrit que l’attaque de la Cour à l’encontre de la BCE pourrait bien devenir une “farce”, compte tenu de la précarité de ses fondements juridiques. Le journal espère aussi que le débat conduira à davantage d’indépendance pour Francfort.