Cover

Le gouvernement britannique entend faire pression sur l’Union européenne afin d’assouplir les restrictions à l’utilisation de cultures génétiquement modifiées dans la chaîne alimentaire humaine, rapporte The Independent.

La semaine prochaine, Owen Paterson, le ministre de l’Environnement, devrait annoncer la volonté du gouvernement d’augmenter la culture de produits alimentaires génétiquement modifiés. Il devrait également fournir des données suggérant que la production est sans danger et qu’elle est soutenue par plus de 60% des agriculteurs britanniques.

Le quotidien poursuit,

Les ministres ont bon espoir de rallier des soutiens à Bruxelles en vue d’un revirement sur les OGM, l’Allemagne, indécise, pouvant changer la donne.