Cover

Selon le Guardian, la ministre de la Justice allemande, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, a exigé que les autorités britanniques livrent des détails expliquant dans quelle mesure les citoyens allemands ont été pris pour cible par le programme de collecte de données mis en place par l'agence des services secrets britannique GCHQ.

Le quotidien, qui a contribué à révéler l’affaire des programmes de surveillance massive britannique et américain, explique que la ministre,

exige de savoir si des “soupçons concrets” ont déclenché la collecte de données, ou si la vaste quantité d’emails, de messages sur Facebook, d’histoires sur internet et les appels téléphoniques ont été conservés jusqu’à 30 jours dans le cadre d’une recherche générale. [...] Elle a aussi souhaité savoir si le programme a été autorisé par une quelconque autorité judiciaire, comment celui-ci fonctionne et la nature précise des données emmagasinées.